Pour Yoana, le rêve de nombreuses jeunes femmes s’est réalisé : petite Dominicaine timide, elle est devenue un mannequin très demandé et une femme d’affaires talentueuse. La petite Yoana est née dans le village de Las Laguna, en République dominicaine, non loin de la frontière haïtienne. Déjà à l’âge de sept ans, elle travaille dans les champs avec ses grands-parents. À la mort de sa grand-mère, elle part vivre quelques années avec sa mère à Haïti, là où naîtra son frère.
Comme elle a vécu à la frontière haïtienne, Yoana parle le créole et l’espagnol. Elle comprend aussi le français, le portugais et l’italien. Elle a appris l’anglais et un peu d’allemand lorsqu’elle travaillait dans un hôtel d’une villégiature très appréciée dans les Caraïbes. Elle a également suivi une formation en hôtellerie. A l’âge de 14 ans, alors qu’elle est sur la plage, elle se fait repérer et on lui propose de participer à un défilé de mode pour une célèbre marque de jeans dominicaine. D’autres missions de mannequinat suivront et elle participera même comme danseuse à un show télévisé.
A 16 ans, Yoana arrive en Allemagne. Grâce à son apparence exotique, elle a très rapidement beaucoup de succès. Elle pose pour des catalogues et magazines en Allemagne mais aussi à Paris et à Londres. Pour disposer d’une formation reconnue, Yoana complète d’abord son parcours en suivant une formation de styliste en coiffure et maquillage à Cologne. Les caméras continuent de la réclamer. C’est ainsi qu’elle apparaît dans de nombreuses émissions télévisées sur RTL, ProSieben et Vox et est invitée comme animatrice à des événements.
En 2009, on lui demande de représenter sa patrie à l’élection de Miss Caraïbes. Elle va ainsi montrer qu’il est possible d’être à la fois belle et intelligente. Yoana remporte le concours et devient Miss Caraïbes, devançant plus de 100 participantes. La même année, elle se sert de ses contacts devant et derrière les caméras pour fonder sa propre agence « Joas Models » (aujourd’hui « Montero Models ») qui travaille avec des mannequins et des artistes. Avec sa société de production JPC (Joas Production Company), elle organise des séminaires de beauté et des séances de photos. En 2010, elle crée sa propre marque « Yoana Montero ».
Yoana partage sa vie entre une jet-set chatoyante et un entrepreneuriat difficile. Lors des nombreux événements exclusifs auxquels elle est invitée et lors de ses voyages à travers l’Europe, Yoana a fait la connaissance de beaucoup de personnes influentes. Elle utilise ces contacts dans le but d’exaucer son vœu le plus cher : le projet de charité « Beauty for Hope ». Tant en République dominicaine qu’à Haïti, elle veut construire des « maisons de l’espoir ». Celles-ci permettent de dispenser une formation aux enfants, de leur donner un repas chaud et les soins médicaux nécessaires. Dans un même temps, Yoana, en tant qu’ambassadrice, souhaite créer une meilleure entente entre ces deux pays des Caraïbes. Dans tout ce qu’elle entreprend, son credo est le suivant : « Traite les autres comme tu voudrais que l’on te traite ».

Home  Joas Models  Impressum